Plan de gestion de l’omble de fontaine 2020-2028

Plan de gestion de l’omble de fontaine 2020-2028


L’omble de fontaine est l’espèce la plus pêchée au Québec. C’est également l’espèce privilégiée de la relève. On la trouve partout dans la province, mais l’état des populations n’est pas aussi reluisant qu’il n’y paraît. Plus de 50 % des populations sont en état de surexploitation. Des mesures sont nécessaires pour améliorer la qualité de la pêche et assurer le maintien des retombées économiques de cette espèce emblématique de la pêche récréative au Québec.


Des actions pour améliorer la gestion de l’espèce

Le Plan de gestion de l’omble de fontaine, mis en œuvre pour une période de huit ans à compter de 2020, propose une variété d’actions visant à protéger et à augmenter la productivité naturelle des populations tout en adaptant l’exploitation à l’état des stocks. Six grandes orientations ont été définies :

  1. Augmenter le nombre de populations en santé et maintenir, voire augmenter, la qualité et l’expérience de pêche;
  2. Conserver les populations à haut rendement de pêche;
  3. Protéger et restaurer l’habitat;
  4. Mieux ensemencer l’omble de fontaine;
  5. Sensibiliser, informer et éduquer;
  6. Améliorer les connaissances.


De nouvelles périodes et limites de prise

Les changements réglementaires relatifs à la pêche à l’omble de fontaine ont pour but de simplifier et d’harmoniser la réglementation entre les zones de pêche et avec d’autres espèces de poisson, comme le touladi. Dans la majorité des cas, ces modifications se traduisent par une prolongation de la période de pêche. Quelques zones voient également la limite de prises et de possession diminuer.



Dès le mois de mars 2020, pour connaître l’ensemble de la réglementation qui s’applique, consultez La pêche sportive au Québec dès mars 2020.


Saines pratiques de remise à l’eau